Les applications de l’hypnose

Image

Je commencerai par formuler deux réserves quant à l’application de l’hypnose : elle est contre-indiquée pour les personnes souffrant d’une psychose, la consultation d’un médecin pour les troubles physiologiques est indispensable.

Sans être exhaustive, voici les domaines où  l’hypnose donne de bons résultats :

  • améliorer ses potentiels : concentration, apprentissage, gestion du stress, confiance en soi…
  • douleurs chroniques ou aiguës
  • troubles psychologiques : migraines, énurésie, constipation, dépression, angoisses, TOC, phobies, traumas, deuil, troubles du comportement alimentaire, addictions, troubles du sommeil…
  • maladies de peau : eczéma, verrues, urticaire, zona…

qu’est-ce que l’état hypnotique?

Qu’ont-ils en commun?

         Image              Image

                  Image

Ils sont en état hypnotique. C’est un état de conscience modifié où le monde extérieur n’existe plus : distraction ou hyperconcentration.

Je suis sûre qu’il vous est déjà arrivé de perdre toute notion de temps et d’espace.

  • de conduire de manière automatique en ne vous souvenant pas d’être passé par tel village (« la voiture connaît la route »)
  • de rêvasser (pendant que la prof de français expliquait la règle d’accord du participe passé par exemple)
  • d’être tellement absorbé par un livre, un film ou un jeu video que vous n’entendiez pas qu’une personne vous parlait

Cette « transe commune », nous l’expérimentons chaque jour toutes les 90 mn environ.

L’hémisphère gauche de notre cerveau fonctionne alors au ralentit au profit de l’hémisphère droit.Schématiquement, le cerveau gauche est le siège du raisonnement alors que le droit fait appel à la créativité, l’imagination. L’inconscient permet alors de chercher d’autres solutions que celles envisagées en état conscient et qui ne fonctionnent pas. Le praticien en hypnose n’est qu’un guide pour vous aider à trouver ces solutions en puisant dans vos ressources.

Environ 95% de la population est hypnotisable.

hypnoses 2 : l’hypnose thérapeutique

hypnose_therapeute_femme

Le praticien en hypnose a suivi une formation théorique et pratique. Il respecte un code de déontologie et ne peut donc pas faire n’importe quoi avec son client.

2 exemples d’hypnose thérapeutique :

  • L’hypnose traditionnelle se rapproche de l’hypnose de spectacle : c’est celle que Freud utilisait. On dit que le praticien se trouve en « position haute » : il est autoritaire et utilise des suggestions directes sous forme d’ordre (ex. : « Détendez-vous », ‘Fermez les yeux »).
  • L’hypnose ericksonienne (qui doit son nom au psychiatre Milton Erickson mais ce sera l’objet d’un autre article) fait partie des thérapies brèves (généralement de 2 à 10 séances pour atteindre un objectif). Le praticien est en « position basse » : il guide le client, l’accompagne dans le changement sans rien lui imposer. Les suggestions sont indirectes et permissives (ex. : « Vous pouvez peut-être vous détendre », « Vous pouvez peut-être fermer les yeux ou les laisser ouverts »). Cette hypnose est respectueuse de la personne.

hypnoses 1 : l’hypnose de spectacle

Image

On a tous cette image de l’hypnose : un tour de magie où on se fait manipuler. On a peur de ne pas se souvenir de ce qui s’est passé, de faire des choses contre sa volonté pendant la séance et après : oublier un chiffre, son prénom…

Ces hypnotiseurs utilisent l’hypnose pour son côté spectaculaire, sans forcément respecter les personnes.

Au risque de gâcher votre plaisir au prochain spectacle, voici deux astuces utilisées :

  • c’est un acolyte qui se prête au jeu
  • l’hypnotiseur repère un sujet hyper réceptif à l’hypnose (6% de la population) en pratiquant une série de tests

Allez, on analyse la prestation de Messmer dans l’émission « Comment ça va bien? » :

http://www.youtube.com/watch?v=itqA5YjSknI

Le « test » utilisé n’en est pas un en réalité. Essayez de garder vos doigts écartés, vous ne tiendrez pas bien longtemps. Ils ne sont pas tous en transe. C’est un prétexte pour repérer par d’autres signes les hyper réceptifs comme Maude, Valentine et Benoît.

Et le spectacle peut commencer :

  • Maude se met à avoir une crise de fou rire
  • Benoît se réveille saoûl, puis se prend pour Rocky et enfin fait des pompes
  • Valentine oublie ses prénom et nom et tombe amoureuse. Je reste dubitative sur le japonais à moins qu’elle ne connaisse cette langue (serait-elle l’acolyte de Messmer?)