Pleine conscience ou mindfulness et santé

pleine conscienceLa Pleine Conscience est un « état de conscience qui résulte du fait de porter son attention, intentionnellement, au moment présent, sans juger, sur l’expérience qui se déploie instant après instant » (Kabat-Zinn, 2003).

Un art de vivre

Dans notre société où l’on vit à 100 à l’heure, on ne prend plus le temps de profiter de l’instant présent. Et si vous prêtiez attention aux gestes quotidiens ? :

  • respirer en pleine conscience
  • manger en pleine conscience
  • étendre son linge en pleine conscience
  • marcher en pleine conscience
  • se laver en pleine conscience…

Testez votre aptitude spontanée à la pleine conscience :

test de pleine conscience

La méditation de pleine conscience

La méditation est pratiquée depuis 2000 ans dans la philosophie bouddhiste. Elle a été introduite dans la psychologie scientifique dans les années 80 par le psychologue Jon Kabat-Zin et le psychiatre canadien Zindel Segal.
Elle se pratique en groupe, en 8 séances à raison d’1 séance par semaine. Entre chaque séance, de la pratique est demandée.
Elle n’est absolument pas spirituelle mais invite à observer et ressentir sa respiration, les différentes parties de son corps, les sons, les pensées…
La MBCT (Mindful Based Cognitive Therapy ou Thérapie cognitive basée sur la pleine conscience) est de plus en plus utilisée dans le domaine de la psychologie.

Les domaines d’application

  • stress
  • cardiologie
  • douleurs chroniques
  • troubles respiratoires
  • anxiété
  • prévention des rechutes dépressives…

    Quelques études scientifiques

  • amélioration de l’humeur, réduction de la sensation de fatigue, baisse des symptômes liés au stress chez les patients cancéreux (Speca, 2000)
  • amélioration de la tolérance à la douleur pour les lombalgies chroniques (Morone, 2008)
  • rechutes dépressives moins fréquentes ou qui se produisent plus tard (Tesdale, 2002)

Son action sur le cerveau

cerveau méditationSont activés :

  • les zones fronto-pariétales et fronto-limbiques impliquées dans les capacités attentionnelles
  • le cortex préfrontal gauche, siège des émotions positives
  • le cortex cingulaire antérieur impliqué dans la perception des sensations corporelles
  • l’insula impliquée dans l’intéroception (les perceptions internes)

Est en baisse l’activité des aires du langage donc de la pensée :

  • l’aire de Broca
  • l’aire de Wernicke

source : Christophe André, « La Méditation de pleine Conscience », in Cerveau et psycho 41, 2010.

pour aller plus loin

(liens affiliés amazon)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s