hypnoses 2 : l’hypnose thérapeutique

hypnose_therapeute_femme

Le praticien en hypnose a suivi une formation théorique et pratique. Il respecte un code de déontologie et ne peut donc pas faire n’importe quoi avec son client.

2 exemples d’hypnose thérapeutique :

  • L’hypnose traditionnelle se rapproche de l’hypnose de spectacle : c’est celle que Freud utilisait. On dit que le praticien se trouve en « position haute » : il est autoritaire et utilise des suggestions directes sous forme d’ordre (ex. : « Détendez-vous », ‘Fermez les yeux »).
  • L’hypnose ericksonienne (qui doit son nom au psychiatre Milton Erickson mais ce sera l’objet d’un autre article) fait partie des thérapies brèves (généralement de 2 à 10 séances pour atteindre un objectif). Le praticien est en « position basse » : il guide le client, l’accompagne dans le changement sans rien lui imposer. Les suggestions sont indirectes et permissives (ex. : « Vous pouvez peut-être vous détendre », « Vous pouvez peut-être fermer les yeux ou les laisser ouverts »). Cette hypnose est respectueuse de la personne.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s